VideoElephant logo x

Cette femme va suivre des balbuzards pêcheurs à bord d'un parapente motorisé

  • Category news
  • Definition HD
  • Resolution 1280 x 720
  • Duration 00:00:45
  • Year 2019
  • Language French

Cette femme va suivre des balbuzards pêcheurs à bord d'un parapente motorisé

Sara Dench, surnommée le "cygne humain" va remonter à bord de son parapente motorisé pour suivre la route migratoire du balbuzard pêcheur . La militante environnementale avait suivi des cygnes en 2016 dans leur migration de l'Arctique russe jusqu'au Royaume-Uni. Son nouveau périple débutera l'année prochaine en Écosse et devrait la mener jusqu'en Afrique de l'Ouest. Selon le Scottish Wildlife Trust, les balbuzards sont plus rares au Royaume-Uni que les aigles royaux et sont inscrits sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en tant qu'espèce préoccupante pour la conservation. Bien qu'ils ne soient pas menacés d'extinction dans le monde entier, le Trust affirme que leur survie est critique en Europe. Leur nombre parvient à se stabiliser depuis peu. Avec ce périple, Sara Dench espère découvrir pourquoi tant d'oiseaux ne survivent pas à la migration et ne rentrent au Royaume-Uni pour se reproduire. "S'il y a de l'eau saine, s'il y a une bonne population de poissons et s'il y a des arbres pour se reproduire, nous devrions avoir des balbuzards, mais ils ne reviendront pas", a déclaré Dench, cofondatrice de Conservation sans frontières. "Alors quel est le problème ? Est-ce quelque chose ne va pas au Royaume-Uni ? ou le problème vient-il de leur longue route de migration ? " s'interroge-t-elle. "Le but de ce voyage est donc de les suivre, du nord de l’Écosse à l’Afrique de l’Ouest, et de voir le monde tel qu’ils le voient. Nous savons par exemple qu'entre 50 et 60% des oiseaux nés au Royaume-Uni ne se reproduisent pas au Royaume-Uni. Le but de ce voyage est donc de travailler avec des partenaires tout au long de la voie de migration et de comprendre pourquoi". Considérés comme une menace pour les stocks de poissons, les balbuzards ont été fréquemment chassés pendant la période victorienne. En 1916, l'oiseau a été déclaré éteint en Écosse. Mais depuis les années 1950, les balbuzards ont commencé à revenir au Royaume-Uni. Ils sont arrivés en mars ou en avril et se sont installés dans des climats plus chauds à l'approche de l'hiver. "La migration des balbuzards est l'un des grands mystères de la vie. C'est absolument fascinant à étudier", a ajouté Dench. La protectrice de l'environnement commencera son voyage en août de l'année prochaine, volant à des vitesses et des hauteurs similaires. La migration prendra environ quatre mois et demi.

Interested in this content?